alliance


alliance

alliance [ aljɑ̃s ] n. f.
XIIe; de allier
1Union contractée par engagement mutuel. Dr. internat. Union de deux puissances qui s'engagent par un traité (traité d'alliance) à se porter mutuellement secours en cas de guerre. coalition, entente, ligue, pacte. Alliance défensive et offensive. Conclure, contracter, rompre une alliance. Le renversement des alliances. La Sainte-Alliance. Alliance atlantique. Par anal. Alliance entre deux partis politiques. Alliance électorale.
Relig. Ancienne Alliance : pacte entre les Hébreux et Yahweh, fondement de la religion juive. Nouvelle Alliance : pacte entre Dieu et tous ceux qui reconnaissent le sacrifice du Christ, fondement du christianisme. L'Arche d'Alliance.
2(XIIIe) Lien juridique existant entre un époux et le parent de son conjoint, et par ext. entre les familles de l'un et de l'autre. parenté; belle-famille. Neveu par alliance. « jamais une famille [...] comme la mienne ne voudrait faire alliance avec la famille Fadet » (Sand) [ mésalliance] .
Anneau d'alliance, ou ellipt (1611) alliance : anneau nuptial, symbole de l'union. Le prêtre bénit les alliances. Porter une alliance.
3Union, accord. Des alliances d'intérêts. « l'alliance [...] qui s'établit entre l'artiste et ses contemporains » (Taine).
Combinaison d'éléments divers. « il était homme du monde et homme de lettres, alliance rare » (Vigny). Alliance de mots : rapprochement audacieux de mots. « le lien indescriptible d'une alliance de mots » (Proust). Alliance de couleurs.
⊗ CONTR. Désunion, divorce.

alliance nom féminin (de allier) Union, accord intervenant entre des pays, des personnes : Traité d'alliance. Accord, union de choses de nature différente. Bague de métal précieux portée en France à l'annulaire gauche par les personnes mariées. Lien qui unit un époux à son conjoint et aux parents de son conjoint. Objet d'un traité consistant dans l'engagement d'entraide mutuelle de deux ou de plusieurs États et, par extension, nom de ce traité et, éventuellement, de l'institution qui en résulte. (Toutes les alliances ont officiellement un but défensif.) Accord entre partis politiques dans un but électoral (candidat unique, désistement réciproque) ou gouvernemental (coalition). Pièce en cuir ou en fer torsadé, servant dans un licol à relier le tour de tête à la muserolle. ● alliance (difficultés) nom féminin (de allier) Construction On peut dire : l'alliance d'une chose, d'une personne à une autre ou avec une autre. Mais on dit toujours : faire alliance avec. ● alliance (expressions) nom féminin (de allier) Alliance de mots, rapprochement de deux termes contradictoires, dont le groupement donne un sens (par exemple Se hâter lentement). Ancienne Alliance, synonyme de Ancien Testament. Nouvelle Alliance, synonyme de Nouveau Testament. ● alliance (synonymes) nom féminin (de allier) Union, accord intervenant entre des pays, des personnes
Synonymes :
- confédération
Contraires :
- désaccord
- mésentente
- mésintelligence
Accord, union de choses de nature différente.
Synonymes :
Contraires :
- désunion
Bague de métal précieux portée en France à l'annulaire gauche...
Synonymes :
Lien qui unit un époux à son conjoint et aux...
Synonymes :
Contraires :
- séparation
Accord entre partis politiques dans un but électoral (candidat unique...
Synonymes :
Contraires :
- désaccord
Ancienne Alliance
Synonymes :
Nouvelle Alliance
Synonymes :

Alliance
n. f.
d1./d Pacte entre plusieurs partis, puissances ou groupes. Alliance militaire.
|| THEOL Pacte entre Dieu et le peuple hébreu (Ancien Testament), renouvelé et étendu à la descendance spirituelle d'Abraham (Nouveau Testament). Arche d'alliance.
d2./d Accord, entente.
d3./d Union par mariage.
|| Anneau de mariage porté à l'annulaire. Syn. (Québec) jonc.
d4./d LEGISL Lien juridique établi par l'effet du mariage entre chaque époux et les parents de l'autre, qui crée, entre alliés les plus proches, des droits et obligations comparables à ceux qui résultent de la parenté (ex.: gendre et belle-mère se doivent des aliments).
————————
Alliance
(Quadruple-) traité entre la France, l'Angleterre, les Provinces-Unies et l'Autriche, contre l'Espagne (1718).
————————
Alliance
(Sainte-) pacte conclu en 1815, après Waterloo, entre l'Autriche, la Prusse et la Russie, pour réprimer les mouvements libéraux et nationalistes qui se développaient en Europe.
————————
Alliance (Triple-) ou Triplice
pacte entre l'Allemagne, l'Autriche et l'Italie, contre une agression de la France ou de la Russie (1882).
————————
Alliance
(Triple-) traité entre l'Angleterre, la Suède et les Provinces-Unies, contre la France (1668).
Alliance de 1717 entre les Provinces-Unies, l'Angleterre et la France. V. Alliance (Quadruple-).

⇒ALLIANCE, subst. fém.
Action d'allier, de s'allier; résultat de cette action.
A.— Union par mariage; sorte de parenté ainsi établie entre deux familles. Cousin par alliance, parent par alliance :
1. Ils élevaient leurs filles (...) pour le service de Dieu ou de la famille. Le couvent ou une alliance honorable et profitable, tel était l'avenir.
A. FRANCE, La Vie littéraire, t. 2, 1890, p. 248.
2. Il enrichit sa famille, il lui prépare les plus flatteuses alliances, mais il s'oppose magnifiquement à la plus noble d'entre elles, empêche Louis XIV d'épouser sa nièce Marie Mancini, et assiste aux fêtes splendides qu'il organise pour le mariage du Roi et de l'Infante d'Espagne.
R. BRASILLACH, Pierre Corneille, 1938, p. 378.
P. ext. Anneau d'alliance, absol. alliance. Anneau qui symbolise l'alliance entre époux et qui se porte à l'annulaire; anneau de mariage. Porter une alliance :
3. ... c'est une bague, une simple alliance d'or, usée au doigt de madame Charles, qui est fée...
A. FRANCE, La Vie littéraire, t. 1, 1888, p. 234.
Arg. ,,Alliances. Poucettes`` (ESN. 1966).
DR. CIVIL. Lien juridique existant entre un conjoint et la famille de l'autre conjoint. Synon. affinité :
4. L'alliance n'engendre de rapports qu'entre chaque époux et les parents de l'autre. Les parents de l'un ne deviennent pas les alliés des parents de l'autre. — L'alliance se modèle sur la parenté en ce qui concerne les lignes et les degrés. — En principe, la dissolution du mariage par le décès de l'un des conjoints ne fait pas cesser l'alliance, alors même qu'il n'existe pas d'enfants nés du mariage. Il est vrai, toutefois, que le législateur fait cesser certains effets de l'alliance lorsqu'il n'y a pas de descendants vivants : en pareil cas, il est mis fin à l'obligation alimentaire entre gendre et bru d'une part, et beau-père ou belle-mère d'autre part, à partir de la dissolution du mariage.
RÉAU-ROND. 1951.
B.— DR. INTERNAT. Pacte d'intérêt commun établi par traité entre deux ou plusieurs états souverains. Alliance générale, alliance militaire :
5. Augmentons le livre d'or, inscrivons-y ceux de la noblesse de terre ferme qui le méritent; dès ce moment, plus de division, plus d'opposition parmi nous. Armons nos places, équipons nos flottes, levons cinquante mille hommes, et courons au-devant du général français lui offrir une alliance offensive et défensive.
E.-D. DE LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, p. 688.
Rem. Syntagmes fréq. alliance offensive, défensive; alliance tacite; traité, pacte d'alliance; nouer, dénouer, contracter des alliances; réaliser, fonder, resserrer une alliance; signer une alliance; renversement des alliances; rompre une alliance.
HIST. Triple alliance, quadruple alliance, sainte alliance; triple alliance ou Triplice 1882.
C.— Accord entre des personnes ou des collectivités que rapproche une communauté de sentiments, d'idées, d'intérêts ... :
6. Il faut maintenant faire ton succès toi-même, c'est plus sûr. Tu iras conclure des alliances avec les coteries, conquérir des prôneurs.
H. DE BALZAC, La Peau de chagrin, 1831, p. 112.
7. Alors elle chercha Antoine des yeux; et, malgré l'insensible distance qu'avait mise entre eux la fin de leur précédent entretien, ce fut vers cette figure sombre et loyale que son impulsion la porta. Lui-même, depuis qu'elle était entrée, il avait senti qu'une sorte d'alliance existait entre eux.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Le Cahier gris, 1922, p. 598.
Rem. Syntagmes fréq. l'alliance de deux personnes, d'une personne et d'une autre, entre deux personnes, d'une personne avec une autre; faire alliance avec; une alliance étroite, secrète, intime; en signe d'alliance.
D.— RELIGION
1. Alliance spirituelle. Synon. affinité spirituelle :
8. L'Église catholique reconnaît des affinités ou alliances spirituelles, qui résultent de l'administration du baptême. Ainsi, il ne peut y avoir mariage entre le parrain et sa filleule, ou le filleul et sa marraine, ni entre le parrain et la mère de l'enfant, ou entre la marraine et le père de l'enfant, ni entre la personne qui a conféré le baptême et l'enfant ou ses parents. Le pape, ou l'évêque, s'il a possession, peut accorder une dispense.
BACH.-DEZ. 1882.
2. Pacte entre Dieu et les hommes.
Ancienne alliance. Pacte entre Dieu et Adam, renouvelé avec Noé, avec Abraham et ses descendants puis avec le peuple hébreu, par l'intermédiaire de Moïse, sur le Sinaï; judaïsme. Terre de l'Alliance. Terre de Chanaan. Livre de l'Alliance. Décalogue. Arche d'alliance. Coffre dans lequel furent enfermées les tables de la loi remises à Moïse sur le mont Sinaï.
Nouvelle alliance. Pacte, scellé par le sang du Christ, entre Dieu et tous les chrétiens; christianisme :
9. Les pensées s'y [dans l'épître aux Hébreux] expriment davantage en termes liturgiques (...). Elles développent les rapports existant entre l'alliance du Sinaï et la nouvelle alliance du Christ, en montrant la différence de valeur entre le sacerdoce et le culte sacrificiel de l'alliance du Sinaï et le sacerdoce et le sacrifice sanglant du Christ. Et ce parallèle est fondé sur le fait que le Christ, dans le sacrifice sacerdotal qu'il fait de lui-même, est devenu le « garant » (...) et le « médiateur » de la nouvelle alliance (...) et que l'efficacité de son sacrifice sanglant fait partie intégrante de cette alliance (...). En conséquence, il apporte pour toujours la véritable rémission des péchés, même de ceux de l'ancienne alliance (...). Il nous sanctifie (...), nous permet d'entrer dans l'héritage éternel des promesses, (...). Il est donc (...) l'alliance éternelle (...).
FRIES t. 1 1965.
3. Filles de l'alliance. ,,Nom que les chrétiens de Syrie donnaient aux religieuses.`` (Ac. Compl. 1842)
Rem. Également ds BESCH. 1845 et Lar. 19e.
E.— P. ext. Union, association, mélange d'éléments qui paraissent d'abord incompatibles :
10. Maintenant les philosophes se réfugient dans la religion pour trouver en elle la source des conceptions hautes et des sentiments désintéressés; à cette époque, préparée par les siècles, l'alliance de la philosophie et de la religion peut être intime et sincère.
G. DE STAËL, De l'Allemagne, t. 4, 1810, p. 395.
11. Outre que le modèle est très beau et très bien choisi, et très bien ajusté, il y a, dans la couleur même et l'alliance de ces tons verts, roses et rouges, un peu douloureux à l'œil, une certaine mysticité qui s'accorde avec le reste.
Ch. BAUDELAIRE, Salon de 1845, 1845, p. 40.
12. Sont-ils si fréquents, dans notre littérature dramatique, ces instants de conte naïf, ces rodomontades presque burlesques, ces alliances inattendues de Dumas père et de Shakespeare?
R. BRASILLACH, Pierre Corneille, 1938, p. 112.
13. Je sais qu'aux chutes des grands fleuves se nouent d'étranges alliances, entre le ciel et l'eau : de blanches noces de noctuelles, de blanches fêtes de phryganes.
SAINT-JOHN PERSE, Exil, Neiges, 1942, p. 268.
Rem. Syntagmes fréq. l'alliance de deux choses, d'une chose et d'une autre, d'une chose à une autre, d'une chose avec une autre; l'alliance des couleurs, des sentiments, des sensations; l'alliance des sons et du sens, de la poésie et de l'action...
Emplois spéc.
1. BOT. ,,Groupe d'associations végétales présentant entre elles des affinités floristiques et écologiques.`` (Lar. encyclop.).
2. LING. Alliances de langues. ,,N. S. Troubetzkoy a essayé... de distinguer deux types dans les groupements de langues : les alliances possédant des ressemblances remarquables dans leur structure syntaxique, morphologique ou phonologique et les familles caractérisées avant tout par un fond commun de morphèmes grammaticaux et de mots usuels.`` (VACHEK 1960).
3. PÉDOL. Alliance de sols. Classification des sols suivant la nature chimique de la partie minérale du « filtre » que constitue le sol (cf. PLAIS.-CAILL. 1958).
4. STYL. Alliance de mots (ou oxymore). Rapprochement de deux termes contradictoires qui donne à la pensée un tour saisissant :
14. Le tout est à la fois joli et austère : bizarre alliance de mots, mais telle est cette nature.
J. MICHELET, Journal, juin 1844, p. 568.
5. TECHNOL. ,,Pièce en cuir ou en fer torsadé, servant dans un licol à relier le tour de tête à la muserolle.`` (Lar. encyclop.).
Prononc. ET ORTH. :[]. — Rem. FÉR. Crit. t. 1 1787 écrit : alliance ou aliance avec un seul l.
Étymol. ET HIST. — 1. Apr. 1160 aliance « union, alliance » (Rou, éd. Andresen, II, 1602 ds T.-L. : A Henri l'Alemant... Par brief e par message manda li reis de France, Qu'il viegne prendre od lui amur e aliance); 2. 1680 orfèvr. (RICH. t. 1. Aliance [...] Bague ou jonc où il y a un fil d'or, et un fil d'argent).
Dér. de allier; suff. -ance.
STAT. — Fréq. abs. litt. :1 894. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 3 752, b) 1 913; XXe s. : a) 1 597, b) 2 867.
BBG. — ALLMEN 1956. — AQUIST. 1966. — BACH.-DEZ. 1882. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BAR 1960. — BARR. 1967. — BAUDHUIN 1968. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — Bible 1912. — BLANCHE 1857. — BOISS.8. — BONNAIRE 1835. — BOUILLET 1859. — BOUYER 1963. — CAP. 1936. — CHESN. 1857. — COORNAERT (É.). Alliances. In : [Mélanges Halphen (L.)]. Paris, 1951, pp. 131-136 [Cr. ROQUES (M.). Romania. 1951, t. 72, p. 277]. — DAIRE 1759. — DHEILLY 1964. — DUP. 1961. — ESN. 1966. — FRANCE 1907. — FRIES t. 1 1965. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 248. — GUIZOT 1864. — KOLD. 1902. — LACR. 1963. — LAF. 1878. — LAF. Suppl. 1878. — Lar. comm. 1930. — LARCH. Suppl. 1880. — LAV. Diffic. 1846. — LAVEDAN 1964. — LELOIR 1961. — LEMEUNIER 1969. — LEP. 1948. — MAR. Lex. 1961 [1951]. — MICHEL 1856. — PLAIS.-CAILL. 1958. — PRÉV. 1755. — RÉAU-ROND. 1951. — SARDOU 1877. — SOMMER 1882. — SPR. 1967. — SPRINGH. 1962. — Synon. 1818. — Théol. bibl. 1970. — VACHEK 1960.

alliance [aljɑ̃s] n. f.
ÉTYM. Fin XIe, aliance; de allier, et suff. -ance.
———
I
1 Union contractée par engagement mutuel.
Relig. Pacte entre les Hébreux et Yahweh (ancienne alliance), fondement de la religion juive; pacte entre Dieu et tous ceux qui reconnaissent le sacrifice du Christ (nouvelle alliance), fondement du christianisme.L'Arche d'alliance.
1 Dieu dit encore à Noë : Ce sera là le signe de l'alliance que j'ai faite avec toute chair qui est sur la terre (…)
Bible (Sacy), Genèse, IX, 17.
2 J'affermirai mon alliance avec vous (Abraham), et après vous, avec votre race dans la suite de leurs générations, par un pacte éternel (…)
Bible (Sacy), Genèse, XVII, 7.
3 Si donc vous écoutez ma voix et si vous gardez mon alliance (…)
Bible (Sacy), Exode, XIX, 5.
4 Car ceci est mon sang, le sang de la nouvelle alliance, qui sera répandu pour plusieurs, en rémission des péchés.
Bible (Sacy), Évangile selon saint Matthieu, XXVI, 28.
5 Ces différentes conduites de Dieu dans l'ancienne et dans la nouvelle alliance.
Bossuet, Éminence de la dignité des pauvres, I.
Union de deux puissances qui s'engagent par un traité (traité, pacte [cit. 2] d'alliance), à se porter mutuellement secours en cas de guerre. Coalition, entente, ligue, pacte. || Alliance défensive et offensive. || Conclure, contracter, rompre une alliance. || Le renversement des alliances. || La Sainte-Alliance. || La Triple-Alliance (ou Triplice). || L'alliance entre la France et l'Angleterre. → Paix, cit. 17. — Alliance atlantique (I., 2.).Alliance conclue entre l'Allemagne nazie et ses alliés. Axe (6.).
6 (…) il noua avec une dizaine de princes allemands l'alliance connue sous le nom de Ligue du Rhin qui suffisait à paralyser l'Empire.
J. Bainville, Hist. de France, XII, p. 218.
Par anal. Alliance entre partis politiques. Appellation de diverses associations. || L'Alliance française.
2 (XIIIe). Vx. Lien juridique existant entre un époux et le parent de son conjoint (et, par ext., entre les familles de l'un et de l'autre parent). Parenté. — ☑ Loc. mod. Par alliance : qui provient d'un mariage et non pas de la consanguinité (d'une parenté). || Le neveu par alliance de qqn. || Parents (cit. 8, 9) par alliance.
7 Mme de La Fayette doit être parfaitement contente d'avoir mis son fils dans une si grande et si honorable alliance.
Mme de Sévigné, Lettres, 28 déc. 1689.
8 (…) jamais une famille estimée et honorée comme la mienne ne voudrait faire alliance avec la famille Fadet.
G. Sand, la Petite Fadette, XXVIII.
Vx. || Anneau d'alliance : alliance (II., 1.).
Ethnol. || Alliance à plaisanterie. Plaisanterie, cit. 7.1.
3 Union, accord. || « Les alliances d'intérêts contraires ont peu de durée » (Balzac).
9 Entre Bacchus et le sacré vallon
Toujours on vit une étroite alliance.
La Fontaine, Quinquina, 2.
10 Partout ailleurs nous trouverions des exemples semblables de l'alliance et de l'harmonie intime qui s'établit entre l'artiste et ses contemporains.
Taine, Philosophie de l'art., I, I.
Combinaison d'éléments différents. Amalgame, association. || Alliance de…, entre… (plusieurs éléments). || Alliance d'une chose à, avec une autre. || Une alliance rare, réussie; homogène, hétéroclite.
11 (…) ignorant et sot sont termes synonymes.
L'alliance est plus grande entre pédant et sot.
Molière, les Femmes savantes, IV, 3.
12 Par la plus monstrueuse alliance vous voulez joindre ensemble, dans un même sujet, la piété et la cupidité.
Bourdaloue, in Lafaye, Dict. des synonymes, Rapport, union…
13 (…) il était homme du monde et homme de lettres (B. Constant), alliance rare, assemblage exquis (…)
A. de Vigny, Journal d'un poète, p. 53.
Alliance de mots : rapprochement (le plus souvent inhabituel) de mots. || Une bizarre alliance de mots. || Alliance de mots contradictoires. Oxymoron.
14 (…) l'écrivain (…) les enchaînera (deux objets différents) par le lien indescriptible d'une alliance de mots.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XV, p. 36.
4 Sc. nat. Bot. Groupe d'associations végétales.
Pédol. || Alliance de sols.
———
II Par métonymie. (Objets concrets).
1 (1611). Anneau nuptial, symbole de l'union. || Porter (une) alliance. || Le prêtre bénit les alliances (des époux). || Acheter une alliance en or.
15 Il enlevait les bagues une à une; et comme l'alliance, un fil d'or, tombait à son tour, il murmura en souriant :
— La loi. Saluons.
— Bête, dit-elle, un peu froissée.
Maupassant, Fort comme la mort, éd. 1889, p. 15.
2 Équit. Lanière courte portant à ses extrémités des anneaux de métal où l'on passe les rênes.
DÉR. Alliancé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alliance — bezeichnet Aliance TW, ein tschechisches Firmenkonsortium zum Bau von Straßenbahnen Alliance (Anwendung), ein Tauschbörsenprogramm für Freundesnetzwerke Alliance Automobiles, einen ehemaligen französischen Automobilhersteller Alliance (Band),… …   Deutsch Wikipedia

  • alliance — al‧li‧ance [əˈlaɪəns] noun [countable] COMMERCE 1. an agreement between two or more organizations to work together: • The two insurance companies agreed to form an alliance. alliance between • an alliance between the two media groups …   Financial and business terms

  • alliance — ALLIANCE. subs. fém. Union par mariage. Il a fait une grande alliance en mariant sa fille à un homme d une si haute naissance. Ces Maisons sont jointes par plusieurs alliances. f♛/b] Il se dit aussi De l union, de la confédération qui se fait… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Alliance — Alliance, NE U.S. city in Nebraska Population (2000): 8959 Housing Units (2000): 4062 Land area (2000): 4.767735 sq. miles (12.348377 sq. km) Water area (2000): 0.012236 sq. miles (0.031691 sq. km) Total area (2000): 4.779971 sq. miles (12.380068 …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • alliance — alliance, league, coalition, fusion, confederacy, confederation, federation agree in the idea of combination, chiefly political, for a common object. Alliance applies particularly to a joining of interests on the part of families (by marriage) or …   New Dictionary of Synonyms

  • Alliance — Al*li ance, n. [OE. aliaunce, OF. aliance, F. alliance, fr. OF. alier, F. allier. See {Ally}, and cf. LL. alligantia.] 1. The state of being allied; the act of allying or uniting; a union or connection of interests between families, states,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Alliance — Alliance …   Wikipedia Español

  • alliance — [ə lī′əns] n. [ME aliaunce < OFr aleiance < alier: see ALLY] 1. an allying or being allied; specif., a union or joining, as of families by marriage 2. a close association for a common objective, as of nations, political parties, etc. 3. the …   English World dictionary

  • alliance — Alliance. s. f. Union, se dit de ceux qui se joignent par mariage. Il a fait une grande alliance en mariant sa fille à un Duc & Pair, les maisons sont jointes par plusieurs alliances. Il se dit aussi de l union de la confederation qui se fait… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Alliance, NC — U.S. town in North Carolina Population (2000): 781 Housing Units (2000): 304 Land area (2000): 2.005003 sq. miles (5.192933 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 2.005003 sq. miles (5.192933 sq. km)… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.